Pourquoi nous avons quitté Bordeaux

Déménagement Bordeaux - Blog familleBordeaux, c’est la ville où je suis née et ai grandi. C’est aussi la ville où j’ai fait mes études, rencontré mon mari et donné naissance à mes enfants. Une ville de coeur. Pourtant, il y a quelques jours, j’ai tout plaqué: maison, école, habitudes. J’ai monté chien, enfants, mari dans la voiture, pris quelques valises et beaucoup de cartons… et on est parti! On a laissé la belle endormie derrière nous! Un départ décidé en quelques jours et que, jusqu’à il y a peu, nous n’avions jamais envisagé. Mais, alors pourquoi être partis, pourquoi quitter Bordeaux sur un coup de tête?

Bordeaux, ma ville

Je suis bordelaise! Et j’en suis fière! Même si les bordelais n’ont pas toujours bonne réputation… Il parait que nous sommes des bourgeois un brin coincés. En fait, je te dirais que nous ne sommes pas tous comme ça, et qu’on gagne surtout à être connus. Je suis donc bordelaise… non pas parce que c’est inscrit sur ma carte d’identité mais bien parce que je me suis toujours sentie chez moi dans cette grande ville en bord de fleuve.

Bordeaux, je l’aime. J’aime prendre le tram, marcher sur le pont de pierre, me balader sur les quais, visiter les expos de Cap Sciences, croquer une pomme d’amour et rire aux éclats lorsque la Foire aux Plaisirs installe ses manèges un peu fous sur la Place des Quinconces, faire du shopping rue Sainte Catherine, me souvenir de nos folles soirées sur les quais (ah! la bonne époque!) et manger des cannelés!

Et puis, j’aime ma maison. Une maison que j’ai connue petite et dont j’ai hérité de mes grands-parents lorsque j’avais à peine une vingtaine d’années. Une maison que nous avons transformée, années après années, y ajoutant une chambre lorsque le besoin s’en faisait sentir, y installant mon atelier où j’ai passé tant d’heures. Une maison où finalement, on se sentait bien, où on se sentait chez nous.

Confinement, le déclic pour quitter Bordeaux

Pourtant, je suis partie. Nous sommes partis car je n’ai pas été la seule à prendre cette lourde décision: cela a été un choix de famille!

Les embouteillages bordelais et les travaux incessants rendant la ville aussi peu praticable que le labyrinthe de Dédale avaient déjà bien commencé à nous user. La sensation d’être tous les uns sur les autres, de ne pas voir le ciel perdu dans les hauts bâtiments de pierre, de manquer de verdure et d’air se faisait chaque semaine plus présente. Chaque week-end, nous fuyons déjà la ville pour le bassin d’Arcachon et le Cap Ferret tout proche, à la recherche de cet air pur qui nous faisait tant défaut.

Et puis, cette maison que nous aimons tant avait un seul petit défaut… mais un défaut de taille: il lui manque un jardin ou un extérieur. Longtemps, j’avais imaginé installer sur le toit une terrasse ou une tropézienne. Un rêve un peu fou, bien vite abandonné tant le budget était élevé et les travaux colossaux! Tant pis, cela ne se ferait pas… nous nous sommes résignés.

Et puis, en mars dernier, il y a un an tout juste, le confinement est arrivé, nous enfermant dans notre maison sans jardin dans laquelle on peinait à voir le ciel, nous privant des seuls instants de plein air que nous offraient nos escapades sur le Bassin d’Arcachon, loin du tourbillon de bruits et, parfois, d’odeurs du centre-ville. Chaque petit détail qui nous irritait doucement jusque là est devenu une montagne insurmontable. On avait littéralement l’impression d’étouffer.

Notre nouveau chez nous

Une fois la libération venue, nous nous sommes précipités dans notre (toute) petite maison à Arès, notre point de chute lorsque nous venons sur le Bassin d’Arcachon… parfaite pour les week-ends et les vacances mais beaucoup moins sur le long terme. Pourtant, c’est là que nous avons repris notre souffle après ces longues semaines en apnée! Nous avons d’ailleurs eu beaucoup de mal à retourner sur Bordeaux lorsque la rentrée fut venue. Dès le début d’été 2020, nous avons compris que Bordeaux et nous, c’était fini! Nous allions quitter Bordeaux définitivement!

Mais, où poser nos valises? La réponse nous a paru évidente: le Bassin d’Arcachon qui nous avait ouvert ses portes de si nombreuses fois serait à présent notre port d’attache… et c’est à Lège-Cap-Ferret que nous avons décidé d’écrire une nouvelle page de notre livre! Mais, ça c’est une autre histoire… que je te raconterais bientôt!

***

Les photos d’illustration de cet article ont toutes été prises le dernier jour dans notre maison bordelaise qui a abrité tant de bonheurs. Une manière pour moi de rendre hommage à cette maison que j’aimais tant et que j’aimerais toujours! Je fais partie d’elle comme elle fait partie de moi! Merci d’avoir abrité nos moments de joie et d’avoir été notre cocoon lorsque la vie se faisait plus dure.

Et toi, as-tu déjà déménagé pour changer de vie?

Le confinement t’a t’il donner des envies de changement?

Signature Karine Made Me Happy - Blog famille Bordeaux

∗∗∗

Cet article t’a plu? N’hésite pas à le partager, dans la joie et la bonne humeur, sur les réseaux sociaux et à me laisser un petit commentaire!

Tu peux aussi épingler ces visuels sur Pinterest… et m’y retrouver!

 

  1. 1
    Gwendiamsmattheothelyahelyo

    Ici on a eu la chance d avoir le jardin.
    Mais j’aimerais tellement vivre au bord de la mer ou montagne.
    On vas finir déjà cette maison. Encore beaucoup de travaux après on avisera
    Bon courage a vous

    • 2
      Karine Made Me Happy

      Vivre en bord de mer est un rêve qui se concrétise pour nous… avoir le bassin à 10 minutes et l’océan à moins de 5 est un vrai privilège! Nous vivons maintenant dans une région où beaucoup de monde vient passer ses vacances, c’est donc un peu avoir la tête en vacances toute l’année! lol
      Je te souhaite bon courage et beaucoup de beaux projets dans ta maison!

  2. 3
    Aurélie

    Je me retrouve beaucoup dans ton article. Moi aussi je suis bordelaise et j’ai quitté cette belle endormie, qui me tient tant à coeur, pour les mêmes raisons que toi. J’ai vu la ville se transformer, les rues se peupler de plus en plus de monde. J’étouffais. La naissance de ma fille a été pour nous un déclic. Nous voulions la voir grandir et s’épanouir au contact de la nature, des animaux, de la mer. Mon homme a pris les choses en main et nous a embarqué en Bretagne. Tant qu’à changer de vie autant le faire à fond ! Quitter Bordeaux n’a pas été facile au début, car automatiquement on quitte les amis, la famille. Mais aujourd’hui je ne regrette rien, surtout en ces temps de pandémie.

    • 4
      Karine Made Me Happy

      Quel changement de vie! Je n’ai jamais visité la Bretagne mais j’en ai l’image de grandes étendues surplombant la mer… cela doit être tellement agréable d’y vivre. Même si Bordeaux aura toujours une petite place spéciale dans nos coeurs!

  3. 7
    Isabelle Frappier

    Une grosse décision que vous avez prise! Mais, avec le confinement et tout, je pense que bien des gens ont remis leur mode de vie en question…

    Jeune mariée (ça fait longtemps!), j’ai laissé tomber ma vie montréalaise pour suivre mon homme à Paris, où il faisait un stage. Assez dépaysant, bien que j’aie adoré l’expérience. Mais bon, je savais que ce serait temporaire…

    En tout cas, je vous souhaite, à toi et toute ta famille, bien du bonheur dans cette nouvelle vie!

    • 8
      Karine Made Me Happy

      Merci beaucoup Isabelle! C’est très gentil!
      Suivre comme cela ton homme a l’autre bout du monde devait être aussi une sacrée décision à prendre, même si temporaire! J’imagine que tu as retrouvé ton chez toi avec bonheur ensuite…

  4. 9
    Annafaitsonblog

    Coucou. J’ai la chance d’avoir une assez grande maison avec un grand jardin. Du coup, le confinement n’a pas vraiment été pesant pour nous qui pouvions facilement nous aérer. Mais je comprends votre décision et votre besoin de partir 🙂

  5. 11
    Laurie

    J’ai quitté la région bordelaise en 2017 pour aller vivre dans le Sud des Landes et je ne regrette pas! Au revoir embouteillages, gens pressés, bonjour routes agréables et gens un peu plus sympas! ^^
    Du coup, c’est pour nous un plaisir de revenir voir nos familles sur Bordeaux car on n’y vit plus et ça, ça fait du bien.
    Je pense que pour beaucoup, le confinement a été un déclic, et je comprends ton choix. Lège Cap Ferret est un coin très sympathique! 🙂

    • 12
      Karine Made Me Happy

      Oui! Je pense que nous sommes nombreux à avoir pris cette décision de quitter la ville pour favoriser le grand air et les grands espaces… et même si je trouve les travaux bien trop longs, je suis loin de regretter cette décision!
      Lège Cap ferret a toujours su nous plaire et encore plus depuis que nous savons que c’est notre chez nous!

  6. 17
    olivebananeetpasteque

    c’est sur qu’un déménagement ne se prend pas à la légère surtout avec des kids ! Nous avons quitté Paris il y a 4 ans pour nous installer à TOurs… Passer d’un apprt de 55m2 pour une maison avec jardin de 115m2 nous a définitivment changé la vie ! Zero regret (si ce n’est que mes copines me manquent !!!)

  7. 19
    Lestestsdestephanie

    Honnêtement je suis pas très changement personnellement on habite à coter de nos famille a 5 minutes je trouve sa super pratique

  8. 21
    Maman Écureuil

    Hello, je comprends ton besoin de bouger. Le confinement a soulevé bcp de choses, surtout pour les citadins. Nous habitons Nice et dans un petit appartement et c’est vrai que le confinement nous a aussi envie de bouger, même si nous n’avons pas franchit le pas car j’avoue que j’aime bcp Nice quand même.
    Un renouveau pour toi et ta petite famille du coup , je vous souhaite bcp de bonheur.

  9. 25
    Guinant

    Je te suis dans cette belle aventure et il me tarde de voir tous ces travaux finis. Hâte de voir le résultat ! Je suis moi aussi girondine et habite pas loin de Sauternes (pas mal non plus ) mais j’ai la chance d’avoir un jardin alors je comprends ton désarroi pdt le confinement. Belle vie à vous 4 dans cette nouvelle maison

    • 26
      Karine Made Me Happy

      Merci beaucoup!! Si tu savais à quel point il me tarde à moi aussi de vous montrer tout cela… j’ai une idée très précise de ce que je voudrais et j’espère être à la hauteur pour la déco!
      En tout cas, merci beaucoup de nous suivre dans cette aventure!

Me laisser un petit mot (les commentaires sont modérés et seront affichés après validation!)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.